Rendre visible et laisser dans l’ombre

Rendre visible et laisser dans l’ombre. Savoir et ignorance dans les politiques de santé au travail

Jean-Noel Jouzel et François Dedieu in Revue française de science politique 2013/1 (Vol. 63)

En s’intéressant au phénomène de la méconnaissance des effets pathogènes pesticides sur la santé des agriculteurs, les auteurs cherchent à comprendre comment les instruments de connaissance qu’utilisent les politiques publiques peuvent avoir pour conséquence paradoxale d’obscurcir la compréhension des problèmes sociaux. Ils s’appuient pour cela sur les travaux récents portant sur les dynamiques de production organisée de l’ignorance, qu’ils complètent en en soulignant les prolongements politiques et moraux. Ils mettent ainsi en évidence deux facteurs d’invisibilité sociale des maladies induites par les pesticides parmi les travailleurs agricoles : la sous-reconnaissance institutionnalisée des pathologies chroniques causées par les expositions répétées à de faibles doses de pesticides ; la sous-déclaration par les victimes des pathologies aiguës induites par les intoxications ponctuelles à hautes doses.

Lien vers l’article


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *