Viticulteurs et techniciens viticoles face à leur exposition aux pesticides

ECRU_333_L204

 Par Christian Nicourt et Jean-Max Girault

INRA, SAE2, UR 1216 RiTME

Pourquoi des techniciens viticoles, moins exposés professionnellement aux pesticides que les viticulteurs, mettent-ils en place des stratégies collectives de protection, tandis que ces derniers, à première vue, ne semblent pas en avoir ? Nous soutiendrons l’hypothèse que tous cherchent à limiter une exposition sanitaire qu’ils ne peuvent exclure. L’objet de ce texte vise à comprendre, comparer et décrire leurs stratégies prudentielles.

Accéder à l’article


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *