Maladies professionnelles et pesticides : les causes d’une méconnaissance

image par Jean-Noël Jouzel,  Centre de sociologie des organisations (CNRS/SciencesPo)

Environnement, Risques & Santé, Volume 13, numéro 4, Juillet-Août 2014.

Cet article porte sur les causes de la méconnaissance des effets pathogènes des substances toxiques présentes dans l’environnement sur la santé humaine. À partir du cas des maladies professionnelles induites par les pesticides, il montre que cette méconnaissance n’est pas un simple effet de la nature des interactions entre substances toxiques et corps humain, mais est également le produit d’actions humaines. À rebours d’approches qui mettent en avant les stratégies délibérées de « production du doute » mises en œuvre par les fabricants des produits dangereux, l’article montre que ces actions qui obscurcissent le lien entre environnement et santé peuvent paradoxalement être le fait d’acteurs sociaux qui cherchent à faire la lumière sur les effets pathogènes des toxiques environnementaux.

Accéder à l’article

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *